A paper free office vs stacks of paper!

Comment un logiciel de gestion d’interventions peut faire économiser beaucoup d’argent à votre entreprise ? – Deuxième Partie

Mountains of paper work
Leeds, UK, 6th mars 2019 – Tout aussi important que les véhicules et les équipes d’intervention, le support client au niveau de votre back-office doit être capable de gérer à la fois le service client et les informations techniques tout en générant sans erreur vos devis et la mise à jour de vos stocks.

Grâce à une plateforme de services complète, le personnel du back-office a accès à toutes vos données en temps réel, ce qui facilite grandement votre expérience de service. Le back-office peut par exemple instantanément fournir des devis aux clients, sans avoir à attendre le retour au bureau des équipes d’intervention.

En fonction des fonctionnalités de la solution 5-en-1 JobWatch que vous utilisez, il est aussi possible de passer par la plateforme elle-même pour générer un devis. Combinées à des alertes en temps réel et à un suivi de la progression du programme de travail, les plateformes de gestion des interventions peuvent radicalement améliorer l’efficacité de votre back-office.

Les clients utilisant la plateforme de services BigChange gagnent en moyenne 8 heures par intervenant mobile par mois en temps de back office. A petite échelle, ces économies ont déjà un impact considérable, mais à grande échelle, ce logiciel de gestion des services peut faire économiser à votre entreprise des dizaines de milliers d’euros par an.

Le taux de résolution à la première intervention & l’amélioration de la satisfaction client

La clé pour garantir et retenir la satisfaction des clients, c’est de pouvoir résoudre leur(s) problème(s) dès la première visite de votre technicien ou sous-traitant. Ce facteur, qu’on appelle le taux de résolution à la première intervention (en anglais « First-time Fix Rate ») est déterminant dans le développement de la loyauté de votre clientèle.

Pour optimiser votre FTFR (taux de résolution à la première intervention) les fournisseurs de services et leurs sous-traitants doivent optimiser :

  • La disponibilité de pièces détachées et consommables
  • La planification des interventions des techniciens (basée sur leurs compétences ou leur proximité)
  • La gestion des procédures de travail (pour vérifier que les protocoles ont bien été respectés)
  • L’organisation des communications entre les donneurs d’ordre et les sous-traitants
  • La communication avec les clients

L’approvisionnement en pièces détachées & la façon d’éviter le surstock

Aucun problème ne peut se résoudre sans les outils adaptés. Il faut certes avoir un technicien qui a les bonnes compétences pour résoudre un problème donné, mais il est tout aussi important d’avoir le matériel nécessaire pour effectuer une réparation immédiate.

Des petites entreprises aux ressources limitées jusqu’aux grandes entreprises qui comptent des centaines de salariés et des ressources importantes, être en mesure d’éviter le surstock peut faire toute la différence pour votre résultat net. En s’assurant que les intervenants ne surstockent pas, une entreprise peut réduire ses coûts d’exploitation et faire en sorte que la trésorerie ne soit pas immobilisée sous forme de stocks.

La gestion des stocks en temps réel dans le Cloud (qui met cette information à disposition du back office et des équipes mobiles en temps réel) permet aux intervenants de toujours avoir les pièces détachées et les outils nécessaires à chaque mission. En minimisant le nombre d’interventions requises, non seulement la satisfaction client est significativement améliorée mais les techniciens économisent en moyenne jusqu’à 10 heures de temps de trajet par mois.

A happy paper free office

Dans notre troisième partie, vous pourrez lire comment les logiciels de gestion d’intervention améliorent le respect des charges de travail et vous font économiser beaucoup d’argent! Pour relire la première partie, cliquez ici.